Blog

Une dose de français au Congrès ! Getting your French fix at Congress!

SHARE THIS:
Wednesday, May 7, 2014

Chaque année, les associations qui participant au Congrès lancent des appels de propositions d’articles illustrant toute perspective disciplinaire ou interdisciplinaire. Tout comme les années précédentes, la Fédération se réjouit de voir une augmentation continue de séances qui sont en français !

In addition to getting your French fix from the list of highlighted events below that are free and open to Congress attendees, there will also be events in Spanish and with ASL interpretation.

Pour une dose de français, d’espagnol et pour connaître les événements où l’interprétation en langage des signes sera disponible lors du Congrès, assurez-vous de profiter des séances énumérées ci-dessous.

Les nouvelles frontières de l'histoire du livre
Samedi 24 mai, 11 h 00 à 12 h 00 l International Centre – 120
Association des littératures canadiennes et québécoises (ALCQ)

Cette conférence offre une réflexion sur les perspectives qu’ouvre aujourd’hui la notion de frontière en histoire du livre. S’il importe en effet de sortir du cadre des histoires nationales pour rendre compte de l’ampleur et de la complexité des réseaux du livre, l’exploration des frontières, considérées non plus comme les limites de système clos, mais plutôt comme des seuils, demeure un champ de recherche très fertile.

Désir illimité, désir sans loi, désir infini : Michel Foucault et la littérature
Dimanche 25 mai, 14 h 00 à 15 h 00 l South Block – 202
Association canadienne d'études francophones du XIXe siècle (ACÉF XIX), Association des professeur.e.s de français des universités et collèges canadiens (APFUCC)

Avec la publication récente de plusieurs textes inédits de Foucault La grande étrangère, 2013, Le beau danger, 2011, Les Cours au Collège de France, Dits et écrits, 1995), il est possible de réexaminer la question de sa relation avec la littérature. Le « désir illimité », évoqué dans les conférences « littéraires » de 1970 et dans les textes produits avant et après 1970, est le thème développé par Clive Thomson dans cette conférence.

Causerie Voir grand avec Lise Bissonnette
« Servitude et grandeur universitaires »
Lundi 26 mai de 12 h à 13 h 20 | David S. Howes Theatre

Visite guidée et conversation — Rodman Hall Art Centre
Lundi 26 mai, 12 h 00 à 14 h 00 l Rodman Hall Art Centre
Visite  de l'exposition « Sources : l'art contemporain repense l'eau ».

Poésie sans frontières : Paul Savoie fait une lecture de son recueil « Bleu bémol »
Lundi 26 mai, 16 h 30 à 17 h 30 l South Block – 203
Association des professeur.e.s de français des universités et collèges canadiens (APFUCC), Brock University

Paul Savoie est un poète franco-canadien reconnu dont l'œuvre a été récompensée de plusieurs prix, y compris le Prix Trillium 2013 pour « Bleu bémol ». Lors de cette rencontre, il lira pour nous certains de ses meilleurs textes.

La « fabrication » de la littérature francoontarienne
Mardi 27 mai, 11 h 00 à 12 h 00 l Thistle – 243
Association des professeur.e.s de français des universités et collèges canadiens (APFUCC)

Les travaux de René Dionne, pionnier de la critique littéraire franco-ontarienne, ont montré qu'on écrit en français sur le territoire qui est aujourd'hui l'Ontario depuis le Régime français. Pourtant, l'appellation « littérature franco-ontarienne » date des années 1970. Dans cette communication, Lucie Hotte s'attarderai à la « fabrication » d'une littérature franco-ontarienne par le discours critique.

Mala educación
Martes 27 de mayo, 10:15 hasta 11:45 | Mackenzie Chown H – 313
Asociación Canadiense de Hispanistas (CAH)

In this keynote presentation, Debra Ann Castillo discusses the way the working child crystallizes a series of questions—often implicitly or explicitly displaced across borders into other countries and alternative geographies—about social responsibility and the shape we imagine for our national futures through the study of the U.S. 2005 documentary film about child miners, The Devil’s Miner.

Terroristas minúsculos
Miércoles 28 de mayo, 10:14 hasta 11:45 | Thistle – 246
Asociación Canadiense de Hispanistas (CAH)

Through a discussion of visual and written texts that raise, and then diffuse, the specter of violence by associating it with children, Debra Ann Castillo examines how the presumption of youthful innocence fundamentally defines the fear of children (in both senses), particularly the socially-conditioned “naturalness” of the link between boys and weapons.

Film Screening: Thomas Widd’s Lost Story
Wednesday, May 28, 10:15 to 11:45 l International Centre – 120
Canadian Historical Association (CHA)
ASL interpretation will be available.

Tags

Congress of the Humanities and Social SciencesCongress 2014